Kostroma, comme dans un conte russe

Fin janvier, nous avons pris avec Elia un train de nuit pour Kostroma. Cette petite ville de l’anneau d’or de Moscou, située à moins de 700 km de la capitale, est la destination idéale pour les amoureux de la Russie. Celle des contes, avec ses monastères à l’orée des forêts de bouleaux, où rôdent loups et ours.

dsc_0485

La campagne est recouverte d’un épais manteau de neige. Le temps s’est arrêté, il reprendra quand le printemps transformera le blanc en boue. La Kostroma et la Volga s’embrassent, mais leurs retrouvailles restent secrètes, tapies sous la glace.

La ville aux élégantes avenues bourgeoises a accueilli le premier tsar, Mikhaïl Romanov, elle a aussi hébergé le dernier des empereurs russes, Nicolas II. Seules les icônes impassibles des églises se souviennent de leurs ombres, quand elles n’ont pas été brûlées par les Bolcheviks.

dsc_0471

Infos pratiques:

  • Environ 2500 roubles l’aller-retour sur le site www.rzd.ru. L’idéal: partir le vendredi soir et revenir le lundi matin. Il n’existe qu’un seul train direct par jour: il part à 23H20 de Moscou et vous dépose à Kostroma à six heures tapantes. Le retour quitte la petite ville à 23H21, avec arrivée dans la capitale russe à l’aube.
  • Sur place, les compagnies de taxi Maxime (8 4942 66 66 66) et Troïka (8 4942 33 33 33) sont efficaces et rapides, si tant est qu’on est russophone.
  • Loger: nous avons choisi le Kostroma Golden Ring. Vue imparable sur la Volga, chambres spacieuses et propres, petit-déjeuner copieux pour 2600 rub la nuit. Seul inconvénient: il se situe à 30 minutes à pied du centre. Pour nous, ce n’était pas un souci, puisque la promenade, le long de la Volga, est tout simplement magnifique.

dsc_0579

Que faire à Kostroma?

  • Marcher sur la Volga, regarder les pêcheurs sortir de minuscules trous de glace d’immenses poissons, admirer les kite-surfeurs russes qui n’ont que faire des -20 degrés ambiants
  • Aller d’une église à l’autre, paresser le long des avenues. Notre église préférée: celle sur Nijniaïa Debriaïa. Le musée Romanov vaut le détour pour les férus de peinture.
  • Visiter le monastère Ipatiev, se laisser imprégner de l’histoire, bavarder avec les fantômes des tsars ou à défaut avec leurs gentilles gardiennes, les seules babouchki souriantes de Russie.
  • Assister à un spectacle dans le fameux théâtre Ostrovski (réserver en avance)
dsc_0486

Ceci n’est pas le théâtre Ostrovski.

  • Chatouiller les élans avec des carottes à la Lose Ferma, une réserve fédérale qui vous demandera 150 roubles contre une visite guidée passionnante et le droit de caresser ces drôles de bêtes. Attention, l’hiver, les élans sont dans leur campement d’hiver! (tout est expliqué sur leur site). Demandez au taxi de vous attendre sur place ou prévoyez de passer la nuit dans la forêt! (1000 rub l’A/R)

fullsizerender-1

  • Cajoler des chiots huskies, se promener en traîneau avec leurs aînés. Réserver au +7 910 952 13 60 ou par leur site www.husky44.ru. Bien noter l’adresse: la plupart des taxis ne connaissent pas cette association et vous emmèneront ailleurs. Prix: 750 roubles le kilomètre en traîneau. Mais il suffit de boire un thé dans le tipi près du chenil pour pouvoir dorloter une adorable boule de poils. En taxi, il vous en coûtera 800 roubles l’A/R.
  • Traîner le dimanche matin au marché de la place centrale, écouter les conversations et lire sur un banc jusqu’à ce que les pages gèlent…
dsc_0501

Renard sur la tête, husky dans les bras

Où manger à Kostroma?

  • Notre coup de coeur: l’excellent Slavianski, dont la cuisine russe traditionnelle (certaines recettes datent de l’époque tsariste) mérite au moins quinze étoiles Michelin. Y aller à midi pour déjeuner en tranquillité; le soir, c’est banquet et vodka.
  • Nous avons adoré nous réchauffer au Dudki Bar. On vous recommande le dessert au toffee. Vous nous ferez cent pompes pour éliminer tout ça.
  • Chic pour un dîner entre amoureux: Hotel Old Street
img_5085

Les amoureux en question (et auteurs du post)

Quelques photos-bonus pour vous donner envie:

This slideshow requires JavaScript.

Advertisements