Rostov Veliki, ville des chats et des fantômes

Avec Elia, nous poursuivons notre exploration de la Russie, une ville à la fois! Après Kostroma et Kazan, voici venu le tour de découvrir Rostov Veliki, une des perles de l’Anneau d’or de Moscou.

WhatsApp Image 2017-03-29 at 17.53.40

“Rostov la Grande” est en réalité toute petite et n’a rien à voir avec son homonyme Rostov-sur-le-Don, une grande ville bruissant de vie que j’avais eu l’occasion d’apercevoir entre quelques reportages sur le conflit ukrainien (ceux sur les réfugiés sont à lire ici et ici).

Quand sa voisine du Sud profite déjà des premiers rayons de soleil printaniers, Rostov Veliki préfère elle nous accueillir avec un lac Nero gelé et un Kremlin magnifique sous la neige. Pourtant, nous sommes déjà fin mars!

Ici, les dômes gris se confondent avec les nuages, mais à l’intérieur des églises, les peintures ornées de dorures réchauffent les rares visiteurs. Les visages des saints s’effacent, les couleurs s’étiolent, les toits manquent parfois de s’écrouler: délaissée par les autorités et les touristes, Rostov Veliki a perdu de sa splendeur passée… pour notre plus grand bonheur.

WhatsApp Image 2017-03-29 at 17.56.11

WhatsApp Image 2017-03-29 at 17.56.12

A Rostov Veliki, les chats se faufilent entre les ruines, les murs blancs laissent apparaître les briques, les groseilles pointent sous la neige. On explore Rostov en se croyant seuls au monde, on entre dans des chapelles abandonnées, des maisons oubliées. Des ombres nous suivent, des coups de vent ouvrent les portes et la glace du lac Nero craque sous des pas invisibles. Des fantômes? Des curieux qui suivent les touristes à la trace?

17635482_10155140920719557_7672177899192987637_o17504950_10155140920849557_7580349043086324605_o

Il faut l’accepter. Rostov n’est plus “Veliki”. Elle menace de s’écrouler et le lac Nero la contemple, gourmand, comme s’il attendait de n’en faire qu’une bouchée. Mais Rostov “Skromni”, Rostov la Modeste, mérite la visite. Les chats ronronnent à vos pieds, les fantômes vous claquent la bise. Et si vous avez un peu de chance, vous pourrez même y saisir un peu de l’ineffable âme russe.

WhatsApp Image 2017-03-29 at 17.55.20

S’y rendre:

Nous avons payé 660 roubles pour un aller-retour pris deux semaines en avance. Rostov Veliki n’est qu’à trois heures de train et les wagons confortables. Sans oublier la vue, splendide!

  • Notre aller: le 102ЯА, parti le samedi à 07H35 de Moscou, arrivé à Rostov Veliki à 10H14.
  • Notre retour: le 105ЯА, parti le dimanche à 20H15 de Rostov, arrivé à Moscou à 22H53.

17492876_10155140920369557_3676098463389961877_o

Loger:

Nous avons adoré Iaroslavna, un ensemble d’isbas au bord du lac. Situé à dix minutes de voiture de Rostov Veliki (180 rub en taxi), l’hôtel possède un restaurant et une petite ferme. Et les isbas possèdent toutes l’option shashlik! Parfait pour des couples, mais aussi des familles ou des groupes de copains. Et le petit-déjeuner est copieux!

17622058_10155140920539557_4892482732529821999_o

Manger:

Autant le dire d’emblée, ce n’est pas le point fort de Rostov. Le lac Nero fournit les restaurants en délicieux poissons, mais la viande est à oublier. Même dans des soupes, elle est coriace et son goût est abominable… (on a pourtant testé trois plats différents dans deux restaurants!)

Voici les quelques adresses que nous recommandons:

  • Le restaurant Iaroslavna a été notre coup de coeur. Tentez les trois ikras et le poisson séché! (et vraiment, évitez la viande!)
  • Aliosha Popovitch: parfait pour le thé!
  • Dans l’enceinte du Kremlin, vers les pommiers et poiriers, se cache une petite maisonnée où une vieille dame propose de boire du sbyten’ et de la medovoukha concoctés par ses soins. L’occasion de partager une table familiale avec les habitants de Rostov Veliki!

WhatsApp Image 2017-03-29 at 17.57.08

  • Appetit: on y mange. Sans plaisir mais sans indigestion non plus. La décoration est typique des campagnes russes, bling et sans goût.
  • Et nous vous conseillons franchement d’éviter Russkoïe Podvorié, premier établissement (toutes catégories confondues) où aucun de nous n’a réussi à terminer son plat tant les produits semblaient avariés… #РевизорроТыГде

A faire:

  • Visiter le Kremlin!
  • Marcher le long de la rive du lac Nero jusqu’au monastère Spaso-Yakovlievski Dmitriev
  • Explorer les petites rues à la recherche des maisons en bois mais aussi des ruines, fantômes et chats!
  • Visiter la petite ferme de Iaroslavna, cajoler leurs chats et chevreaux
  • Si vous êtes en voiture, explorez la multitude de monastères et églises qu’abritent les environs!
  • Et si vous avez la chance de venir l’été, lorsque le lac Nero a repris ses couleurs, allez faire un tour en bateau!
  • Pour ceux qui préfèrent l’hiver, vous pouvez faire un tour en motoski en appelant ces numéros (à condition de parler russe) 8 910 969 95 40 / 8 905 134 27 66 / 8 910 825 33 32

17545140_10155140920914557_138651095988088413_o

17635178_10155140920624557_6602788083631556072_o

Et si vous avez envie de tout savoir sur les musées de confiture et de cuillères à bois que recèlent les environs de Rostov Veliki, je vous recommande de lire l’article de ma camarade moscovite Madeleine sur son blog!

Advertisements